Julien Pauget 3e à Quintigny

Belles performances des coureurs du club au cyclo-cross de Quintigny. Julien Pauget prend la 3e place derrière David Bonhomme (Evian) et Emmanuel Chevalier.
Jérémy Bouillot et Thomas Seyzériat prennent la 9e et 10e place. Gilles Guillon 23.

Avec 56 engagés élites-espoirs, et des effectifs copieux dans toutes les catégories, l’épreuve chère à la famille Chevalier et mise sur pied avec le concours du Foyer Rural de Quintigny et le soutien de l’AC Champagnolaise a cette année encore connu un vif succès.
Cette édition 2010 servait de support aux championnats départementaux du Jura.

Les fortes pluies de la nuit laissaient craindre le déploiement d’efforts supplémentaires imposés aux compétiteurs. Ce fut certes le cas mais le ciel fut fort clément cet après-midi, offrant même quelques rayons de soleil.
Dès les premières centaines de mètres, David Bonhomme (Evian Vélo) prenait les devants. Le Vosgien Loïc Etienne (Pédale Spinalienne) réagissait, imité par Vincent Minot (JC Pays du Revermont), Mickaël Kirch (AC Bisontine), Emmanuel Chevalier (AC Champagnolaise), Alexandre Bussod (AC Bisontine), Julien Pauget (Saint Denis Cyclisme), Gilles Noirjean (AC Bisontine), Jérémy Bouillot (Saint Denis Cyclisme), Guillaume Labat (AC Bisontine), Sébastien Petit (AC Champagnolaise), Thibaut Rodet – qui « étrennait », si l’on peut dire, aujourd’hui sa situation de fils de président … puisque son père vient d’être élu à la tête du VS Mâconnais – et un peloton vite étiré.

A l’amorce de la deuxième des huit boucles, le solide David Bonhomme a déjà porté son avance à 20 secondes ! Loïc Etienne et Vincent Minot sont roue dans roue et devancent de quelques longueurs Manu Chevalier, Juju Pauget et la triplette bisontine Kirsch – Bussod – Noirjean.
Un tour plus tard, l’écart n’est plus que de 12 secondes et continue de fondre au point que 3 hommes (Bonhomme, Minot et Etienne) se regroupent à l’avant. Julien Pauget et Manu Chevalier peuvent espérer revenir, alors que pour Gilles Noirjean, cela paraît plus improbable. Sont ensuite pointés Kirch, Bussod, Bouillod, Petit, Labat, Thomas Seyzériat (Saint Denis Cyclisme), Thibaud Rodet, Benoit Maître (Bourg Ain Cyclisme) – plus détendu que ce matin lorsqu’il ouvrit les volets ! – Martin Sue (VC Ornans), Anthony Perrin (VS Morez), …

A la mi-course, Vincent Minot occupe, seul, la première place. Il précède Loïc Etienne. David Bonhomme arrive à peine plus loin. Ensuite, les positions se stabilisent, sauf pour Seb Petit, victime d’une cabriole, peu fâcheuse de conséquence toutefois puisque le solide guerrier ne perd qu’un rang.
A deux tours et demi du terme, Loïc Etienne est retardé. Peu de temps après, c’est l’homme de tête qui est victime d’une crevaison, alors que son avance, réelle mais non significative, autorise son dauphin à revenir. Vincent Minot sera même repris par Manu Chevalier et Juju Pauget, se livrant un bras de fer terrible.
Solide et expérimenté, David Bonhomme gère sa fin de course et vient cueillir son deuxième bouquet de la saison (après celui obtenu à Passy Mont Blanc). Pour le gain du premier accessit, 23 secondes derrière, Manu Chevalier devance Julien Pauget de quelques mètres. Vincent Minot termine 4ème à 40″.

Récit par Alain Rude http://cyclocross01.free.fr/news_457.php

Laisser un commentaire