Tour de l’Ain Cyclosportif : Etapes 1 et 2

Il y a le Tour de l’Ain professionnel, mais il y a également le Tour de l’Ain cyclosportif qui se déroule parallèlement sur le même parcours que les pros. Chaque participant peut s’inscrire à une ou plusieurs étapes de son choix ou alors s’inscrire à l’intégralité de l’épreuve et donc d’effectuer les 4 étapes que comptent la course, pour le club Marc Clermidy et Arnaud Deleersnyder ont choisi la seconde option.

1ère Etape : Meximieux – St Vulbas 139,6 km

C’est l’étape sur le papier qui est la moins difficile, cependant la côte de Chaillon au dessus de Lagnieu en début d’étape allait permettre une première petite sélection. En plus de Marc et Arnaud, Guillaume Vaesen et Morgan Chabaud s’étaient également inscrits. En tout ce sont 279 participants qui s’élancèrent de Meximieux pour 140 km jusqu’à St Vulbas. Dès le départ les attaques fusaient, les échappées se succédaient mais étaient à chaque fois reprise. Après la première bosse, seul Marc et Arnaud, au prix d’un bel effort, avaient réussis à accrocher le premier peloton qui comptait environ 90 coureurs. De ce dernier, réussiront à s’extraire environ une quinzaine d’hommes qui iront se disputer la victoire à St Vulbas, c’est un jeune coureurs belge, Mathieu Selwa qui l’emporte à près de 41 km/h de moyenne. Environ 2mn30 plus tard, le premier peloton où figurait Marc (49ème) et Arnaud(79ème) en terminait. Guillaume finit en 160ème position à 23mn et Morgan en 213ème position à environ 30mn.

2ème étape : Parc des oiseaux – Bellignat 153,6 km :

Si dans sa première moitié cette étape n’était pas très difficile, en revanche dans sa seconde les choses sérieuses allaient vraiment commencer : En effet, on dénombrait 4 bonnes difficultés avec la monté des Esses au dessus de Treffort, la côte de Grand Corrent, la monté de Mataflon et pour finir la terrible bosse de Ceyssiat juste avant l’arrivée. Pour le SDC, en plus de Marc et Arnaud, Daniel Perret était présent. 185 concurrents prirent le départ. Contrairement à la veille, le début de course était beaucoup plus calme cependant cela n’empêchait pas la formation d’une première échappée qui allait comptait quasiment 4mn d’avance à la mi-course. A Coligny, le peloton accélérait franchement ce qui provoqua un terrible écrémage, il ne restait plus qu’environ 80 coureurs dont toujours les 3 représentants du SDC. Les côtes des Esses et de Grand Corrent s’enchaînaient à vive allure, l’écrémage par l’arrière continuait, Daniel sautait dans Grand Corrent. Vers Thoirette après plus de 120 km, Arnaud au bord des crampes du également se relever. Devant le rythme est infernal, Marc s’accrochait tant bien que mal mais sera malheureusement victime d’une chute sans gravité dans la dernière ascension à cause d’un concurrent qui se mit en travers juste devant lui. Une vieille connaissance, Bruno Rochaix, remporte l’étape en solitaire. Marc finit en 43ème position à environ 11mn, Arnaud est 63ème à 16mn et Daniel est 74ème à 18mn.

Après 2 étapes, Bruno Rochaix est en tête du classement général. Marc est 39ème à 11’08 » et Arnaud est 48ème à 16’14 » sur 154 classés. Il reste les 2 étapes les plus montagneuses avec vendredi l’arrivée à Lelex Mt Jura et samedi la terrible ascension du Grand Colombier, de quoi encore bouleverser ce classement…

Laisser un commentaire